Error message

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/gookleor/demo.uniuele.ac.cd/includes/menu.inc).
COLLOQUE sur « la problématique des éleveurs Mbororo dans le Bassin de l’Uélé : pour la recherche d’une paix durable »

COLLOQUE sur « la problématique des éleveurs Mbororo dans le Bassin de l’Uélé : pour la recherche d’une paix durable »

  • Admin
  • 17 . Jul . 2019
  • 11007
  • Hanging out

RAPPORT GENERAL DU COLLOQUE ORGANISE PAR L’UNUVERSITE DE L’UELE

  • CONTEXTE

En fonction de difficile cohabitation due à l’ampleur des exactions perpétrées sur la population de l’Uélé par les Mbororo,  l’Université de l’Uélé a résolu d’organiser un colloque sous le haut patronage du Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire sous le thème : « Problématique des éleveurs Mbororo dans le bassin de l’Uélé : Pour la recherche d’une paix durable », tenu du 11 au 14 juillet 2019; avec comme objectif général : comprendre et proposer les stratégies efficaces et durables aux phénomènes des éleveurs Mbororo dans le bassin de l’Uélé.

 Comme objectifs  spécifiques :

  • Faire un état de lieuxde la présence des éleveurs Mbororo dans le bassin de l’Uélé ;
  • Proposer les stratégies durables de résolution de la problématique des éleveurs Mbororo ;
  • Mettre en place un cadre de concertation permanent traitant des questions relatives aux éleveurs Mbororo dans le bassin de l’Uélé.

 Les résultats attendus au terme dudit colloque sont les suivants :

  • L’état de lieuxde la présence des éleveurs Mbororo dans le bassin de l’Uélé établi ;
  • Les stratégies durables de résolution de la problématique des éleveurs Mbororo proposées ;
  • Le cadre de concertation permanent traitant des questions relatives aux éleveurs Mbororo dans le bassin de l’Uélé mis en place.
  • Déroulement des activités
  1. Premier jour : le 11 juillet 2019

Après la prière d’ouverture dite par Monseigneur Sylvain MALITANO, représentant de l’Evêque du Diocèse d’Isiro-Niangara, quatre discours ont été prononcés dans l’ordre ci-après :

  1. Les mots de bienvenue adressés aux participants par le Rév. Père Roger GAISE, Recteur de l’Université de l’Uélé ;
  2. Les mots de représentant des partenaires, le Délégué du Parc National de la Garamba, Richard MUGISA ;
  3. Les mots de représentant du Gouverneur de la Province du Bas-Uélé, Floribert INGABEBU ; 
  4. Le discours du coup d’envoi du Représentant du Gouverneur de la Province du Haut-Uélé et Gouverneur ad intérim, Son Excellence CHRISTIAN PITANGA MANGANDRO, Vice- Gouverneur.

2. Deuxième jour : le 12 juillet 2019

Après présentation des participants du jour, il y a eu les états de lieux et propositions des 9 territoires touchés par la présence des Mbororo dans le Bassin de l’Uélé.

Etat de lieu du territoire d’Ango 

C’est en  1999 que les éleveurs Mbororo sont entrés pour la première fois dans le Territoire d’Ango. Depuis cette date, la cohabitation était déjà difficile avec la population locale. Ils ont même parfois tendance à travailler en complicité avec les Rebelles ougandais de la LRA contre les autochtones et même contre toute action entreprise par les forces armées de la République démocratique du Congo en vue de pacifier le territoire occupé. 

Les Impacts de la présence des éleveurs Mbororo dans le territoire d’Ango constatés ne sont plus à démontrer. Ces éleveurs étrangers brulent des brousses, détruisent la faune et la flore, tuent la population autochtone, créent un sentier via le passage de leurs bêtes occasionnant l’entrée des rebelles de la LRA.

Eu égard aux atrocités massives susmentionnées, la population du territoire d’Ango souhaite le départ sans condition de ces éleveurs.

Etat de lieu du Territoire de Bondo.

Les conséquences fâcheuses de la présence de ces « refugiés climatiques » sont immenses telles que : assassinat de la population locale, dégradation avancée de l’écosystème avec des influences socio-économiques négatives sur le niveau de vie de la population locale, dévastation des champs de villageois, pollution des eaux et du sol, difficultés de la population d’accéder à leurs champs et les Mbororo constituent le bouc émissaire de la LRA.

Fort est de constater que les abus commis par les éleveurs Mbororo sur les autochtones se réalisent en connivence avec les autorités locale, nationale et de la communauté internationale qui ne tiennent pas compte des droits de la population locale et du fait que ces éleveurs sont entrés dans le territoire national en situation d’irrégularité, c’est-à-dire sans suivre les procédures régulières de migration et donc ne disposant pas des documents requis. 

En termes de propositions, les filles et fils du terroir de Bondo envisagent : la marche pacifique chaque le 25 du mois, que les Hema cessent d’être le bouclier de Mbororo et le départ immédiat et sans condition de ces étrangers. La population de Bondo s’oppose à la cohabitation pacifique avec les Mbororo qui n’agissent pas dans une logique de paix et  de respect des lois de la République démocratique du Congo. 

  1. Etat de lieu du territoire de Poko

Notez que sur les 11 chefferies et 2 secteurs, 6 chefferies et 2 secteurs sont occupées par les mbororo et une chefferie est occupée par les Hema.

La majorité des habitants de Poko pratique l’agriculture qui devient de plus en plus impossible avec la présence de ces nomades pasteurs. Le phénomène Mbororo facilite les effets d’entrainement. Les corolaires de cette situation ne sont nombreuses, à savoir : pas de cohabitation pacifique entre les autochtones et ces éleveurs d’autant plus que ces derniers sont armés et assassinent les autochtones pour des faits répréhensifs (avoir du miel, aller à la chasse, etc.), hausse de prix des denrées alimentaires, braconnage amplifié, menace de la population qui réclame son droit, décapitation des autochtones, conflit de la famille régnante pour la cession de concession sans consensus familial.  D’où, l’Inquiétude de la population sur le complot international, régional avec les autorités locales causes de la contradiction entre droit de l’homme des autochtones et celui des étrangers.

Comme résolutions, la population locale suggère : la prise en charge du gouvernement central de ses responsabilités, abrogation de l’arrêté portant cantonnement de mbororo et pas question de cohabitation avec eux  à 80%. La population locale se sent abandonnée à la merci de ces éleveurs avec la complicité des autorités coutumières.

  1. Etat de lieu du territoire du Niangara.

L’entrée des Mbororo à Niangara remonte en  2011. Comme décrié dans d’autres circonscriptions déconcentrées, le territoire de Niangara n’en fait pas exception, car cet état de lieux démontre qu’il y a : assassinat des autochtones, destruction de l’écosystème, dépravation des mœurs (adultère et autres), abus des échanges commerciaux au détriment de la population locale, baisse du rendement agricole.

NB : Il existe parallèlement des éleveurs Hema dans le territoire de Niangara dont leur présence ont les mêmes effets que les Mbororo, le conseil du territoire avait dû suspendre les arrivées des éleveurs Hema et la cession de terre à ceux-ci.

Le peuple de cette contrée recommande l’identification de tous les éleveurs Mbororo selon leur provenance afin de permettre leur rapatriement et refuse de cohabiter avec eux.

  1. Etat de lieu du territoire de Dungu

Il existe environ 2.800 éleveurs Mbororo dispersés dans les chefferies du territoire de Dungu avec de nombreuses incidences négatives ci-après : destruction de l’écosystème, destruction de la paix sociale, menace voire expulsion de la population locale et leur représentant qui osent résister à l’envahisseur Mbororo, assassinat de la population par des éleveurs Mbororo sans que justice ne soit faite. Ces éleveurs font des enfants avec les femmes et les hommes congolais et donnent même à ces enfants des noms congolais. Cette situation est perçue par certains analystes locaux comme « une bombe à retardement » et craignent que ces enfants causent un jour beaucoup de torts à la population autochtone à l’instar de ce qui se fait dans les provinces voisines de l’Ituri et de Kivu.

En somme, la population de ce territoire recommande le départ sans condition des Mbororo car, disent-ils, leur présence ne lui a jamais été bénéfique.

  1. Etat de lieu du territoire de Rungu

Les Mbororo s’étaient introduits dans le territoire de Rungu en provenance du territoire voisin de Niangara et se sont installés aussi dans l’aire protégée de Penge alors que, c’est interdit. Il n’existe présentement aucun éleveur Mbororo dans le territoire de Rungu.

De ce fait, plus de 240 hectares des champs dévastés par les bêtes des mbororo qui ont causés aussi des tors dans la réserve de faune de Penge. La population cultive très loin de son habitation à cause de la présence des Mbororo. Comment maintenir l’environnement local après le départ des Mbororo ?

Il y a une complicité entretenue entre les éleveurs Mbororo et certaines autorités de la place. Il existe à ce jour un réel problème concernant l’installation des éleveurs Hema dans la Province du Haut Uele. Les Hema poursuivent à entretenir les maux provoqués par les éleveurs Mbororo et la présence des bêtes fait fuir les animaux conservés dans les aires protégées. Notez que les exactions des Mbororo ont eu des impacts négatifs sur le quotient électoral via le fichier électoral 2018 dans les circonscriptions  électorales touchées par ce fait.

La population exige la rupture de relation commerciale Hema-Mbororo pour favoriser le départ immédiat de ces éleveurs étrangers et que les autorités politico-administratives se penchent sur ce problème pour y trouver solution sinon, la population se prendra en charge dans l’immédiat.

  1. Etat de lieu de Territoire de Wamba

Le territoire de Wamba ne compte actuellement aucun Mbororo d’autant plus qu’ils étaient chassés par les autochtones, mais les statistiques de ces complices s’élèvent à 28 Hema avec 28.920 têtes des bovins à Wamba. 4 cas de menaces aux autorités coutumières : Violation de concession, sabotage de chef de groupement à MANGBELE et Chef de chefferie. Conséquences néfastes : cheptel en décadence à cause des moutons moins chers de Mbororo, des troubles dans les échanges commerciaux.

  1. Etat du territoire de Watsa

Les exactions que commettent les Mbororo sont identiques à celles des Hema et de la même façon que les Hema sont entrés à Watsa, c’est de cette façon qu’ils sont entrés à Rungu avec des conflits fonciers et conflits sociaux (abus comme assassinats, viols et autres). Pas question de cohabitation pacifique aussi.

  1. Etat de lieu du territoire de Faradje

Historiquement, le territoire de Faradje a une vocation pastorale, car il était jadis sous l’autorité du pouvoir central, ce n’est qu’après referendum en usant 2 bulletins dont Rameau (H-U) et Tête du taureau (Ituri) qu’il est devenu sous la tutelle du H-U (rameau). La présence de Mbororo signifie conflit. Conséquences néfastes : champs ravagés sans réparation ni dommages et intérêts, tarissement des sources d’eau, épizootie, facilité du braconnage, destruction du domaine protection des Hippopotames et de chasse. Il faut mettre sur pieds d’autres stratégies pour les mater parce que toutes les pistes utilisées avant sont vains. Les femmes de Faradje sont accompagnées par leurs maris pour se rendre aux marchés ou aux champs pour éviter de voir leurs provisions être ravies par ces éleveurs Mbororo.

Troisième jour : le 13 juillet 2019

Au total la délégation des éleveurs Mbororo lors de ces travaux était composée de 4 personnes, dont Ali (Poko), Mahad (Poko) et Mahad (Ango) de nationalité tchadienne et un Sahidou LAMANI (Bondo) de nationalité centrafricaine.

Le nombre total des éleveurs Mbororo se situant dans le territoire du Haut et Bas Uele n’est pas connu parce qu’il n’existe en ce jour aucune statistique fiable, hormis pour le territoire de Bondo dans le Bas Uele où selon leur Représentant ils étaient au nombre 83 en 2009, 3009 en 2016 et 2599 en 2018. 

Dans leur présentation de la situation, il a été dit ce qui suit :

  • Nous demandons pardon pour les effets qu’ont nos troupeaux sur les champs des autochtones et l’écosystème des milieux que nous traversons ;
  • Nous ne reconnaissons pas détenir des armes à feu et commettre des meurtres envers les autochtones ;
  • Nous sommes sur le territoire congolais uniquement pour la recherche du pâturage ;
  • Nous sommes prêts à collaborer et à obéir aux autorités locale quant à nos actions sur le territoire congolais ;
  • Nous n’avons aucune collaboration avec des groupes armés nationaux et étrangers (LRA, SELECA, ou autres) ;
  • Nous avons tout intérêt à collaborer avec la population locale et leurs autorités car nous vivons sur le sol congolais avec nos familles et nos biens.

 

 

12 exposés ont été présentés :

  1. Ass Sr Noëlla GINIMANGIMI s’est intéressée : « sur l’aperçu historique et évolution de la présence des éleveurs MBORORO dans le bassin de l’Uélé  » dans cet exposé, l’oratrice a démontré que l’entrée des Mbororo remonte à l’an 1940, ensuite en 1980, et en fin ils sont revenus à l’an 2000. Elle précise que la migration de ces éleveurs ne s’inscrit guère dans la logique des demandeurs d’asile.
  2. Dans sa communication sur« Le pastoralisme dans les pays du Sahel et dans la corne de l’Afrique : conflit, insécurité et développement » Madame CT Jeannine AIWA AROYO  a démontré que la commission économique des Nations Unies a reçu plusieurs signalisations des conflits et leurs conséquences sur le développement dans deux régions africaines à savoir le Sahel et la corne de l’Afrique. Il se dégage de cette analyse que, malgré le pastoralisme contribue au développement de certaines contrées, il est souvent source des conflits et d’insécurité.
  3. L’Assistant Dieudonné NAKOMITO a planché sur : «Les conséquences du pastoralisme dans la province du Bas-Uélé : opportunité ou menace ». Cette communication s’est focalisée sur quelques problèmes majeurs en termes de conséquences du pastoralisme en Province de Bas-Uélé. Un accent particulier a été mis sur les opportunités et les menaces enregistrées depuis l’occupation anarchique de ces éleveurs étrangers. Il pense que les opportunités sont dérisoires par rapport aux menaces enregistrées.Il a fini son exposé en se posant la question sur le qualificatif approprié à ces éleveurs (terroriste, envahisseur, hors-la-loi, indésirable, etc.)
  4. Le Professeur Dieudonné LUABA a tablé sur « l’Approches critiques et analytiques sur les conséquences socio-économiques de la présence des éleveurs MBORO et HEMA dans le bassin de l’Uélé: thérapeutiques pour une paix durable ».

Dans son exposé, le conférencier démontre que les mécanismes des solutions durables passent par la consécration du respect des droits de l’homme stipulé dans la constitution de la RDC ainsi que la conformité aux instruments juridiques régionaux et internationaux sur les réfugiés et apatrides qui doivent respecter les conditions d’existence de leur milieux d’accès respectifs.

  1. En abordant son exposé sur «  La problématique de la transhumance Mbororo en République Démocratique du Congo. Une invasion étrangère ou un complot interne : opinion de la population affectée de la province du Haut-Uélé »,l’Assistant Charles ABANAKIELO a conclu que la transhumance Mbororo est une invasion et un complot interne suite au silence coupable de l’Etat Congolais. Il sied de préciser que la présence des éleveurs nomades MBORORO telle qu’observée dans le Bassin de l’Uélé est tout simplement un pastoralisme immigrant suspect dont les mobiles restent à déterminer. 
  2. Dans son exposé sur: « La protection des migrants en droit international de droit de l’homme : Bureau conjoint de nations unies pour le droit de l’homme », CT Sylvain MASUDI  a démontré la nécessité de la protection des migrants en général et des Mbororo en particulier en RDC. Il a par la suite indiquéque, partant des principes régissant l’O.N.U, les Etats membres sont actuellement redevables sur la protection des migrants via le huit mécanismes préétablis. En outre, il ajoute que les migrants Mbororo sont protégés par la convention et ne peuvent être soumis à des traitements inhumains. Par contre, le droit interne est chargé d’organiser leur mouvement dans les pays où ils opèrent. Il recommande les devoirs des mémoires à chacun des congolais à travers la maintenance de la communication, car s’il faut parler de l’Etat de droit, c’est la justice qui en constitue le levier.
  3. Pour sa part, Prof Justin LIMONGO a articulé sa communication sur : « La responsabilité de protéger » comme modèle de régulation du terrorisme en Afrique : Cas des émigrés Mbororo en République Démocratique du Congo » Il évoque que ce paradigme implique trois phases à savoir :
  • La prévention : tous les Etats (RDC, RCA, Sud Soudan, Niger, Tchad, etc.) doivent instaurer le régime démocratique et s’engage à mener la lutte contre la pauvreté.
  • La réaction : il faut procéder par le DDR (Désarmement, démobilisation et rapatriement) des migrants Mbororo dans leurs pays d’origine et le déploiement d’une brigade pour sécuriser les frontières.
  • La reconstruction des infrastructures sociales et économiques en RDC.
  1. Le Chef de Travaux Etienne MALEMA a centré sa réflexion sur « la question de la réparation des dommages liés à la présence des éleveurs Mbororo dans le Haut-Uélé : A la recherche du responsable ». Dans cette communication, le conférencier a démontré la responsabilité du gouvernement provincial dans ces incursions des Mbororo et lui tient le seul responsable de la réparation des dommages causés. Il recommande à la province de prendre des dispositions pour le rapatriement de ces migrants.
  2. Prof. Jean-Claude LIKOSI a abordé sa réflexion sur : « La présence des éleveurs Mbororo dans le Bassin de l’Uélé. Vers quelles stratégies de mise en agenda médiatico-politique ? ». Partant d’une analyse de contenu médiatique tiré aussi bien de la presse locale, nationale qu’un internationale, des rapports nationaux que ceux d’experts internationaux, des actualités tirées des médias en ligne et réseaux sociaux ainsi que des entretiens semi-directifs, il observe une sous-médiatisation de la problématique de la présence des éleveurs Mbororo. Elle note une difficulté sinon une contradiction dans l’identification du statut du Mbororo. Outre le constat d’une communication en circuit fermé via les réseaux sociaux, l’orateur a démontré que les stratégies adoptées par les éleveurs Mbororo a conduit à casser le circuit traditionnel de communication ascendante et descendante ce qui notamment conduit à la perte du pouvoir et de l’autorité traditionnelle.
  3. Le Professeur DonatienTSHIDIBI a axé sa communication sur : « Je suis un émigré parmi vous » (Gen.23). Les patriarches et l’émigration ». L’orateur souligne que les patriarches d’Israël : Abraham, Isaac et Jacob sont des nomades et participent à la transhumance des peuples au Proche-Orient ancien. Selon lui, la présence des Mbororo peut être une interpellation pour les chrétiens. Tout en tenant compte des conflits engendrés par cette présence, ilinvite à rechercher, par tous les moyens des dialogues et alliances, les conditions d’une paix durable entre les habitants du pays (agriculteurs) et les Mbororo (éleveurs), car ils peuvent vivre ensemble dans la complémentarité de leurs activités et de leurs produits.
  4. L’Assistant Guylain ANGOMBEA a tablé sur: « Quelques observations et mécanismes de résolution durable des conflits causés  par l’incursion des éleveurs Mbororo dans le bassin de l’Uélé : ONGD-ASBL JTM RDC ». Il a observéque le changement climatique causant la désertification d’une partie de Centrafrique, du Soudan du Sud, et voire même d’autres pays rend la pousse d’herbes plus difficile d’où la pénurie qui provoquent l’exode et la transhumance. En cours de route les tensions naissent et s’aggravent en raison de la crise que connait l’Etat.La police, l’armée et la justice sensées mettre de l’ordre dans une société sont aux abonnés absents dans les localités rurales, victimes des incursions des Mbororo, des LRA et d’autres groupes des rebelles.

Ainsi, il a fait une série des recommandations pour réguler l’accueil, l’installation et éventuellement l’expulsion des Mbororo du territoire congolais en vue d’une paix durable.

  1. Dans son exposé, le Coordonnateur du Conseil Provincial de  la Jeunesse l’Assistant Me Isaac DEGBA a exploité le thème basé sur : « Conseil provincial de la jeunesse et l’opération Zéro Mbororo », où il a précisé que le CPJ est une structure qui prône l’encadrement des jeunes sous diverses formes et que ces derniers doivent dire «  non » à l’attentisme politique voire la dépendance qui est un motif dans l’opération « zéro mbororo ».

Après ces différents exposés, le Représentant du Gouverneur a donné la perception du gouvernement provincial du Haut-Uélé sur le phénomène Mbororo où il estime que même si on observe un silence de la part de l’autorité de l’Etat, ce phénomène est toujours au menu du programme et pourra être règlementé dans un délai raisonnable. Il a clôturé en disant que même si on pense que l’Etat dort, il pourra se réveiller avec beaucoup plus de rigueur.

Par ailleurs, le représentant du Gouverneur du Bas-Uélé a fait la lecture du message de son autorité hiérarchique, qui a insisté sur le fait que la question des éleveurs Mbororo est un phénomène insupportable dans sa province. Il envisage un rapatriement urgent avec la col

laboration des autorités locales, de la société civile, des services spécialisés (PNC, FARDC) et des organisations des Nations Unies. Il propose le déploiement des unités supplémentaires le long de la frontière de Bas-Uélé et la RCA. 

Quatrième jour : le 14 juillet 2019

C’est à partir de 10h20  que les travaux en carrefour ont commencé cela  axés essentiellement sur l’identification des actions prioritaires et le mécanisme de suivi de ces actions.

Après la mise en commun en plénière, les recommandations suivantes ont été formulées :

  1. Mise en place de commission de mise en œuvre de suivi des recommandations ;
  2. Mise en place d’une commission interprovinciale HU-B-U ;
  3. Constitution d’une base des données relatives à la problématique des éleveurs Mbororo ;

Au gouvernement central :

  1. Mise en place d’une commission parlementaire mixte (interprovinciale et centrale) chargée de suivi des actions prioritaires émises ;
  2. Entamer immédiatement le processus de rapatriement des éleveurs Mbororo ;
  3. Restaurer l’autorité de l’Etat dans tous les territoires, chefferies et villages impactés par la présence des éleveurs Mbororo ;
  4. Rétablir le contrôle, l’intangibilité et la sécurisation de nos frontières dont la porosité constitue le fait générateur de ce fléau ;
  5. Vulgariser et assurer l’appropriation par toutes structures administratives décentralisées ainsi que par la population de tous les textes légaux et conventionnels régulièrement ratifiés par la RDC et ses partenaires ;
  6. Exiger le paiement des impôts, taxes et redevances coutumières liés au séjour des éleveurs Mbororo sur le territoire national et l’indemnisation des victimes de leurs faits et actes ;
  7. Installer les juridictions civiles et militaires sur toute l’étendue du bassin de l’Uélé ;
  8. Mettre en œuvre des politiques et actions incitatives afin de favoriser et promouvoir les activités agropastorales sédentaires ;
  9. Procéder au désarmement et démobilisation lors de rapatriement des éleveurs Mbororo.

Au niveau provincial, territorial et coutumier :

  1. Emettre des édits provinciaux et interprovinciaux relatifs au rapatriement des éleveurs Mbororo en dehors des frontières de la république démocratique du Congo ;
  2. Emettre des édits provinciaux pour la protection de l’écosystème, aires et espèces protégées ;
  3. Prendre des arrêtés provinciaux mettant fin à toutes les activités commerciales entre les éleveurs Mbororo et la population ;
  4. Prendre des mesures pour la réinstallation de population déplacée de leurs villages à la suite de l’envahissement des éleveurs Mbororo ;
  5. Interdire aux autorités toute complicité dangereuse avec les éleveurs Mbororo ;
  6. Assurer la remontée effective de l’information de la base vers les institutions provinciales et nationales.

 

Fait à Isiro, le 14/07/2019

Le Secrétariat Technique

 

Related Post :

Comments

dobsons's picture
dobsons (not verified) reply

FgKqS8 buy cheap viagra http://pills2sale.com/

September 21, 2020 at 07:58 pm
Tristan's picture
Tristan (not verified) reply

Who do you work for? ebay static caravan parts Most people in the UK say they are more knowledgeable about common physical health conditions than mental health problems, according to new research released today by the national charity Rethink Mental Illness.

September 25, 2020 at 12:11 pm
Arden's picture
Arden (not verified) reply

Have you seen any good films recently? lexapro purchase online Behind Gutierrez will be the second Williams of Pastor Maldonado and Daniel Ricciardo in his Toro Rosso, which underwent numerous checks before the Australian was sent out in light of Vergne's car fire.

September 25, 2020 at 12:11 pm
Sonny's picture
Sonny (not verified) reply

I'm happy very good site where can i buy levonorgestrel tablets Closest to home for many hackers are the government's aggressive prosecutions under the Computer Fraud and Abuse Act, which has been used against Internet activist Aaron Swartz, who committed suicide in January, and U.S. soldier Bradley Manning, who leaked classified files to anti-secrecy website WikiLeaks.

September 25, 2020 at 12:11 pm
Grover's picture
Grover (not verified) reply

How do you spell that? kamagra australia perth The court also rejected the argument that opening thearbitration would effectively kill it. They noted that thearbitration, even if public, offered expedited proceedings andcustomized procedures that many parties might prefer.

September 25, 2020 at 12:11 pm
Bobby's picture
Bobby (not verified) reply

Where are you calling from? harga minoxidil untuk jenggot Think the stars are just like us? Guess again! It's always sunny in Hollywood, and these celebs love flaunting their picture-perfect beach bodies almost as much as they love getting all dressed up for...

September 25, 2020 at 12:11 pm
Jonathon's picture
Jonathon (not verified) reply

About a year cortaflex ultra strength human If it is not magic potions, it is usually fate that plays adecisive role in Wagner's operas. The composer revolutionisedthe stage and sonic world of late 19th-century Europe, and hisworks - and outsized personality - cast a huge shadow, for goodand ill, into the 20th century and beyond.

September 25, 2020 at 12:11 pm
Josiah's picture
Josiah (not verified) reply

Wonderfull great site floxin ear drops dosage The French were distinctly underwhelmed by the christening, and it did not make it on to any front page. The story was given a small picture and 100 words at the bottom of page 15 in Le Parisien, a small photo in Le Figaro on an inside page with nothing more than the caption "Baptism of Prince George in London yesterday", and not a mention in Liberation.

September 25, 2020 at 12:11 pm
Garret's picture
Garret (not verified) reply

Where's the postbox? diclofenac sod er And so, there you have it. HTC vs HTC Google-fied. Like I said before, I don’t view this as too much of a dramatic change. Much of what the original One offered can still be taken advantage of in the Google Play Edition — and if you miss some of those apps included, you can always find alternatives in the Play Store.

September 25, 2020 at 12:12 pm
Mohamed's picture
Mohamed (not verified) reply

A First Class stamp do need prescription buy ventolin australia Matthew Vadum, author of "Subversion, Inc: How Obama's ACORN Red Shirts are Still Terrorizing and Ripping Off American Taxpayers," said the group and its progeny cannot be trusted with people's sensitive information, such as what may be collected in the ObamaCare enrollment process.

September 25, 2020 at 12:12 pm
Perry's picture
Perry (not verified) reply

I saw your advert in the paper 40 mg accutane twice day The Winsor recommendations are unpopular with police groups. The Police Superintendents' Association has said that allowing “direct entry” recruitment to the senior ranks could put the public at risk because the new staff will lack the ability to cope with life-threatening crises.

September 25, 2020 at 12:12 pm
Deadman's picture
Deadman (not verified) reply

I've come to collect a parcel how much neurontin can i take in a day "The Smurfs 2" pulled in an estimated $34.6 million in itssecond weekend of release overseas, bringing its global total to$156.6 million, while the Adam Sandler vehicle "Grown Ups 2"neared $125 million domestically in its fifth week.

September 25, 2020 at 12:12 pm
Enrique's picture
Enrique (not verified) reply

Could I have a statement, please? how long after drinking can i take panadol However, Ms Faulkner said sealed bids can be a fair way to deal with multiple buyers, as long as the buyers’ situation is taken into consideration as much as the top price. “A seller would be foolish to go for the highest amount of money – it will cause the most problems if the buyer is not ready to move,” she said.

September 25, 2020 at 12:12 pm
Armand's picture
Armand (not verified) reply

Why did you come to ? priligy 30 mg eczane fiyat The iPhone 5C went on presale last Friday, and Apple appeared to have plenty of stock, with Apple offering release day delivery up until mid-week this week. The iPhone 5S is a different story, with Apple only offering what appears to be a limited amount of stock online.

September 25, 2020 at 12:12 pm
Jacinto's picture
Jacinto (not verified) reply

An accountancy practice curso preparador fisico futbol espaa Team New Zealand hold a 7-1 lead over technology billionaire Larry Ellison's Oracle Team USA and could wrap up the trophy on Wednesday with Dean Barker's team requiring just two more wins to reclaim the trophy they lost in 2003.

September 25, 2020 at 12:12 pm
Curtis's picture
Curtis (not verified) reply

Incorrect PIN imiquimod al 5 precio colombia "It would have no credibility and would not help a stablegovernment, after the views expressed in this campaign," saidGoering-Eckardt, who like Merkel is an east German close to theLutheran church, though she is 12 years younger at 47.

September 25, 2020 at 12:12 pm
Isabelle's picture
Isabelle (not verified) reply

I wanted to live abroad graves pharmacy arkansas city ks "Many years ago, $100 million was really exciting and people would immediately buy more, occasional players would start buying," he said. "Then the threshold was $200 million. Now, we see here in New Mexico, we're approaching the $300 million mark."

September 25, 2020 at 12:13 pm
Geraldo's picture
Geraldo (not verified) reply

What sort of music do you like? para sirve ciprofloxacino 250 mg The board larded on extra help after the city switched from the old mechanical lever voting machines to electronic vote counters. Pressed into reporting results electronically, rather than running tallies with pen and paper, the board ordered poll workers to remove memory sticks from the scanners and give them to police for transport to stationhouses. There, crack new four-member teams upload the data from the sticks to a central computer, and each team member pulls down $200.

September 25, 2020 at 12:13 pm
Jada's picture
Jada (not verified) reply

What's the current interest rate for personal loans? 5 permethrin cream amazon So, with Darling’s analytical skills being fully recognized and critically acclaimed through his work on SportsNet New York (as a Mets analyst) and TBS, why not wait it out, knowing you had more than a puncher’s chance of landing the Fox gig?

September 25, 2020 at 12:13 pm
Bennett's picture
Bennett (not verified) reply

We've got a joint account pharma flight facebook At least two other congressional committees areinvestigating the glitches and whether the administration wasforthright about the problems. Several contractors are due toappear at a hearing on Thursday about their work on the website.

September 25, 2020 at 12:13 pm
Flyman's picture
Flyman (not verified) reply

An accountancy practice where can i get amoxicillin for my rat Hayden spoke with that same mixture of dismissive disdain, conjuring up an image of a young man who had gone terribly astray—a sharp contrast to the picture Snowden’s allies have painted of an intelligent, talented young employee who broke the law, sacrificed his citizenship and potentially his future to stop what he saw as systemic wrongdoing.

September 25, 2020 at 12:13 pm
Wayne's picture
Wayne (not verified) reply

I'm not interested in football new west medical chico He was reluctant to be drawn on how great the variation might be between practices, but said: "If they are good we will encourage them to do even better. But we'll also make sure that those that are not up to scratch have the opportunity to improve, and if they don't we can take action".

September 25, 2020 at 12:13 pm
Clifford's picture
Clifford (not verified) reply

I'd like to withdraw $100, please mdlive.com Ly's in-tray over the coming months will include tackling an economy battered by conflict, as well as healing ethnic divisions in the north and managing the return of 500,000 people who fled the Islamist insurgency.

September 25, 2020 at 12:13 pm
Errol's picture
Errol (not verified) reply

Please call back later venlafaxine er coupons Putin, however, remains by far Russia's most popular politician and the protests of last year have eased off. Navalny's popularity is more limited beyond the big cities of western Russia, such as Moscow and St Petersburg.

September 25, 2020 at 12:13 pm
Elvin's picture
Elvin (not verified) reply

My battery's about to run out what is revatio used for To be sure, the volume and value of the bets remains small, with just a few dozen gamblers outside the United States wagering more than 800 euros on Twitter's first day market cap and how much its IPO will raise. But the action, which got underway about a month ago, does point to the growing buzz around Twitter since it announced its IPO last month.

September 25, 2020 at 12:13 pm
Major's picture
Major (not verified) reply

We need someone with qualifications la pharmacie du centre berlioz pau He said: "In the vast majority of cases they're carefully considered and the caution that's applied is done in an informed way to achieve the right outcome both for the victim and against the offender."

September 25, 2020 at 12:13 pm
Darryl's picture
Darryl (not verified) reply

What's your number? estradiol dosing medscape Williams has given a number of gifts to the governor'sfamily, including $15,000 in catering for the wedding of thegovernor's daughter and a watch to McDonnell's wife, accordingto local media. Federal and state authorities are probingMcDonnell's relationship with Williams, local media reported.

September 25, 2020 at 12:13 pm
Jonathon's picture
Jonathon (not verified) reply

I came here to study endep 25 "Barbara was visiting her 93-year-old father who was terminally ill, which was why he was receiving hospice care and he was in great pain," said Compassion and Choices spokesman Crowley. "He had gotten morphine prescribed by hospice and he drank some morphine when she was present. The state alleges she handed it to him."

September 25, 2020 at 12:13 pm
Mitchel's picture
Mitchel (not verified) reply

We were at school together meloxicam tablets uk Its fundraising target was revealed in the company’s pre-IPO “S-1” filing, which was lodged in secret in September and disclosed to the public on Thursday night. The social media business did not say where it will list, but it confirmed it will use the ticker “TWTR”.

September 25, 2020 at 12:13 pm
Davis's picture
Davis (not verified) reply

I sing in a choir coreg mechanism of action “It’s just the way he was hit ... he’s defenseless,” Winslow told the Daily News. “That’s not cool. That hit should be illegal. You shouldn’t be knifing in at a guy’s knees when they’re not able to protect themselves.”

September 25, 2020 at 12:13 pm
Alex's picture
Alex (not verified) reply

I'm not sure buy synthroid cheap The autopsy report is expected to be a key piece of evidence in the self-defense claim by Derek Medina, who told police he shot his 27-year-old wife, Jennifer Alfonso, multiple times after a verbal dispute turned violent and she began kicking and punching him with a closed fist.

September 25, 2020 at 12:14 pm
Allen's picture
Allen (not verified) reply

What's the current interest rate for personal loans? how much imodium will get you high In the IPO documents, the company said it had more than 200 million monthly active users as of June 30 and made $317 million in revenue 2012, a more than 1,000% leap from 2010, when revenue was $28 million. 

September 25, 2020 at 12:17 pm
Jacob's picture
Jacob (not verified) reply

What line of work are you in? aldactone no prescription The first of the two approaches would be a broad-based scheme led by CREST and endorsed by GCHQ and CPNI, which focuses on the standards that are necessary for organisations of all sectors including industry, the public sector and academia.

September 25, 2020 at 12:17 pm
Joseph's picture
Joseph (not verified) reply

Are you a student? how long does rogaine take to regrow eyebrows Murray Hughes, consultant editor of Railway Gazette International, said it appeared that a diesel-powered unit behind the lead locomotive was the first to derail. The front engine itself quickly followed, violently tipping on to its right side as it crashed into a concrete security wall and bulldozed along the ground.

September 25, 2020 at 12:17 pm
Rufus's picture
Rufus (not verified) reply

Who would I report to? luvox fluvoxamine reviews The Chinese, especially, use food to nourish and protect the dead—ancient Chinese even buried their dead with miniature models of stoves so they could prepare meals eternally—but they also, in return, hope to secure the dead’s blessings of prosperity, good health, and fertility upon the surviving family members.

September 25, 2020 at 12:17 pm
Lightsoul's picture
Lightsoul (not verified) reply

This is your employment contract flexogenix oklahoma city "Ballet dancers seem to be able to train themselves not to get dizzy, so we wondered whether we could use the same principles to help our patients," Barry Seemungal from Imperial College London's medicine department said in a statement on the study published in the journal Cerebral Cortex.

September 25, 2020 at 12:17 pm
Lyndon's picture
Lyndon (not verified) reply

International directory enquiries can you take 60 mg of nexium The odd trio represent a new class of self-made entrepreneurs, pioneers and cowboys testing the limits of the new digital frontier: online poker players. Danielle Moon-Andersen, known by moniker “dmoongirl”; the dashing Tony Dunst, “Bond18”; and Martin Bradstreet, “AlexeiMartov” all earn their living playing cards online and their divergent stories are laid out on the table in the feature-length, independently released documentary.

September 25, 2020 at 12:18 pm
Sonny's picture
Sonny (not verified) reply

real beauty page dtb dapoxetine The investment included preferred shares with a 6 percent dividend, plus warrants to buy 700 million shares at about $7.14 per share, and has given Berkshire a paper profit of several billion dollars because the bank's shares have doubled.

September 25, 2020 at 12:18 pm
Edwin's picture
Edwin (not verified) reply

I like watching TV buying viagra in mexico Shining bright is “The Book of Mormon” Tony nominee Rory O’Malley, who does triple duty as Jeff’s stoner roommate Chaz, a lusty contestant Dominic and a floridly gay “Nobody Loves You” fan Evan.

September 25, 2020 at 12:18 pm
Rudolph's picture
Rudolph (not verified) reply

I'm training to be an engineer priligy 60 mg prezzo What we need are incentives for less driving and more walking,biking,etc.I was hoping that gas prices would soar and be the incentive,but with the recent finding of more gas,I guess driving will continue to be overused.

September 25, 2020 at 12:18 pm
Johnie's picture
Johnie (not verified) reply

What sort of work do you do? pause pod price "There will be future coupon payments and unless Ukrainesettles all outstanding debt repayments, you could again get acourt case like this that attaches a coupon payment andultimately results in cross default. That's the risk Ukrainefaces."

September 25, 2020 at 12:18 pm
Charlotte's picture
Charlotte (not verified) reply

I'll put her on ordine dottori commercialisti milano praticanti The session began with Iraqi Minister of Justice Hassan Al Shammari defending Iraq’s retention of capital punishment as “the need to ensure exemplary punishment for crimes committed by ‘terrorists.’” The issue of the death penalty, he said, is heavily influenced by religion and culture—an argument many participants found to be the issue.

September 25, 2020 at 12:20 pm
Porfirio's picture
Porfirio (not verified) reply

Will I be paid weekly or monthly? ginseng ficus bonsai soil The Dow Jones industrial average was down 61.33points, or 0.40 percent, at 15,273.26. The Standard & Poor's 500Index was down 4.65 points, or 0.27 percent, at 1,692.77.The Nasdaq Composite Index was down 7.16 points, or 0.19percent, at 3,761.10.

September 25, 2020 at 12:20 pm
Shirley's picture
Shirley (not verified) reply

Could you send me an application form? kamagra tablete forum The Cavs sold Bynum on their future, and their association with the Cleveland Clinic and its doctors were a comfort to a player who has had knee problems for years. Bynum didn't work out for the Cavs, but the team was able to examine his knees and came away knowing there are risks but convinced he is worth their investment.

September 25, 2020 at 12:20 pm
Refugio's picture
Refugio (not verified) reply

How much were you paid in your last job? atorvastatin cost uk He was on his way to the Knicks last July, about to have the Garden as a stage for the first time in his career, even during a season when he turned 40. He would be praised, until his legs and his game gave out in the playoffs, for being an important figure as the Knicks won 54 games and the Atlantic Division and made it to the second round of the NBA playoffs for the first time in 13 years. But before all that he had too much to drink one night at a charity event to benefit singer Ne-Yo’s Compound Foundation, and ended up at SL East in Southampton. It was reported he had a high old time there and made what could have been a fatal decision, that he was able to drive himself home.

September 25, 2020 at 12:20 pm
Sidney's picture
Sidney (not verified) reply

I'm on business metoprolol succinat 23 75 mg Then they allowed the Eagles to regain the lead on a field goal. A 27-yard pass interference penalty on Prince Amukamara, a 22-yard completion over the middle to Jason Avant against Will Hill and Philly was at the Giants 31. A third-and-6 completion to DeSean Jackson and they were at the 20.

September 25, 2020 at 12:20 pm
Michael's picture
Michael (not verified) reply

I'm afraid that number's ex-directory acheter erectalis They said: “The independent regulator, the ORR, judges the success of Network Rail and train operators based on the public performance measure, rather than right-time arrival data. This system is similar to how performance is measured in other European countries and Network Rail’s performance stands up well by comparison, despite the capacity constraints under which we operate as a result of the continued strong growth in passengers and train numbers.

September 25, 2020 at 12:20 pm
Tyron's picture
Tyron (not verified) reply

It's OK 80 mg propranolol too much "It is a great honor for the entire Jewish people to celebrate his achievements, his commitment to improving the world, and in particular his city: New York," Wiesel said. "We are certain that his selection as the recipient of the Genesis Prize will serve as an inspiration to young Jews and others across the globe."

September 25, 2020 at 12:20 pm
Deandre's picture
Deandre (not verified) reply

I'm sorry, she's donde puedo comprar lipitor "Like in a Red Prison" is one of Pussy Riot's few performances since its anti-Putin protest in a Russian Orthodox church last year won global fame for the band members but led to three of them being jailed.

September 25, 2020 at 12:20 pm
Kenton's picture
Kenton (not verified) reply

An estate agents terbinafine hydrochloride cream buy uk It's always sunny in Hollywood, and these celebs love flaunting their picture-perfect beach bodies almost as much as they love getting all dressed up for the red carpet. Whether they're splashing arou...

September 25, 2020 at 12:20 pm

Pages

Post a comment